03

LE CONTEXTE

Les écoles de la forêt finlandaises

On appelle école de la forêt, un jardin d’enfants qui propose chaque jour, entre 3 et 5 heures d’apprentissage dans un environnement extérieur, par tous les temps, quelle que soit la saison.
Les écoles de la forêt sont nées au Danemark dans les années 50 dans le contexte d’une pénurie de places dans les jardins d’enfants. Grâce au retour des enseignants, ce modèle s’est alors répandu dans les pays nordiques.
En Finlande, pays de 5,5 millions d’habitants, on compte une trentaine d’écoles la forêt. La majorité sont des « groupes forestiers » intégrés dans des jardins d’enfants publics. Les enfants âgés de 6 ans, passent 4 jours par semaine dans la forêt de 9h à 14h.
Les enseignants de la forêt suivent les objectifs pédagogiques donnés par le système éducatif de la petite enfance. Seul l’environnement d’apprentissage diffère de celui des établissements conventionnels. L’acquisition de compétences sociales se situe au coeur des objectifs du système finlandais, savoir écrire, lire et compter est secondaire au jardin d’enfants.

Le système éducatif finlandais

Depuis 2000, la Finlande se hisse dans le peloton de tête du classement PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves) réalisé par l’OCDE.
Pays jeune et encore méconnu, la Finlande a forgé sa notoriété sur la qualité de son système éducatif qui repose sur un mode de gestion décentralisé : ce sont les municipalités qui gèrent les écoles. Beaucoup de liberté et confiance sont accordées aux enseignants, dont le métier est socialement valorisé. Le bien-être des élèves est un objectif recherché : on vient à l’école pour apprendre et être heureux. L’environnement scolaire est conçu pour que les élèves puissent se sentir à l’école comme à la maison.

Pour en savoir plus : le système éducatif finlandais, à travers le regard de la réalisatrice